Se connecter
News
Les Championnats du Monde en chiffres

Les Championnats du Monde en chiffres

il y a 6 mois

Toute l'association

Les Championnats du Monde en chiffres

 

La place de la France au tableau des médailles, le nombre de récompenses internationales glanées par Renaud Lavillenie depuis le début de sa carrière, les disqualifications en pagaille sur l’anneau…

Retour en chiffres sur les Mondiaux indoor, qui se sont achevés dimanche à Birmingham.

 

3

Avec trois médailles (Renaud Lavillenie et Kevin Mayer en or, Aurel Manga en bronze), les Bleus terminent cinquième au tableau des médailles, derrière les Etats-Unis, au-dessus du lot avec 18 médailles, l’Ethiopie, la Pologne et la Grande-Bretagne. A la placing table, les Tricolores se classent septièmes avec six finalistes. Un beau ratio pour une équipe qui ne comptait que dix sélectionnés.

 

2

Deux titres, c’est un record égalé pour l’équipe de France, quinze ans après… Birmingham ! Dans la même salle en 2003, Driss Maazouzi (1500 m) et Muriel Hurtis (200 m, médaillée d’or a posteriori suite à la disqualification pour dopage de l’Américaine Michele Collins) avait, eux aussi, décroché l’or. Renaud Lavillenie et Kevin Mayer apportent aux Bleus leurs treizième et quatorzième médailles d’or depuis la première édition des Mondiaux en salle, à Indianapolis (Etats-Unis) en 1987.

 

17

Le nombre de médailles en grands championnats que compte désormais la collection de Renaud Lavillenie (Clermont Athlétisme Auvergne), après son troisième titre mondial indoor décroché grâce à un saut à 5,90 m. Le symbole de l’incroyable régularité au plus haut niveau du recordman du monde âgé de 31 ans, depuis son éclosion en 2009. Parmi ses 17 récompenses, 11 sont du plus beau des métaux.

 

5

L’infime marge du combinard de l’EA Rhône Vercors Kevin Mayer (6348 pts) sur le Canadien Damian Warner (6343 pts) à l’issue de l’heptathlon, marqué par un 1000 m final d’anthologie. Cinq points, cela représente environ une demi-seconde de différence sur les cinq tours de piste. Il s’agit du plus petit écart de l’histoire des Mondiaux entre le vainqueur et son dauphin, à égalité avec l’édition 2006 à Moscou (6192 pts pour l’Allemand André Niklaus et 6187 pts pour l’Américain Bryan Clay).

 

1

Aurel Manga (CA Montreuil 93), en bronze sur 60 m haies en 7’’54, est monté sur le premier podium international de sa carrière à Birmingham. Jusque-là, son meilleur résultat en grand championnat était une sixième place aux championnats d’Europe d’Amsterdam en 2016.

 

3’01’’77

Il a fallu attendre la dernière épreuve de ces championnats pour assister à un record du monde. Qui a été une énorme surprise puisqu’il a été l’œuvre de la Pologne lors du 4x400 m masculin. Vainqueurs en 3’01’’77, les athlètes au maillot rouge et blanc ont fait sensation en doublant sur le fil les favoris américain (3’01’’97), qui sont eux aussi descendus sous l’ancienne marque de référence (3’02’’13 par les Etats-Unis lors des Mondiaux 2014 à Sopot).

 

41

L’âge de Kim Collins, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière d’une longévité exceptionnelle à l’issue de la compétition. Le sprinter de Saint-Christophe-et-Niévès, champion du monde du 100 m en 2003, n’a pas pris le départ des demi-finales du 60 m, pour lesquelles il s’était pourtant qualifié.

 

7

Le nombre d’athlètes qui ont conservé leur titre mondial indoor en Angleterre. En plus de Renaud Lavillenie, on retrouve l’Ethiopienne Genzebe Dibaba (3000 m), le Tchèque Pawel Maslak (400 m), le Néo-Zélandais Tomas Walsh (poids), la Vénézuélienne Yulimar Rojas (triple saut), l’Ethiopien Yomif Kejelcha (3000 m) et la Burundaise Francine Niyonsaba (800 m).

Sept, ce sont aussi les places de Carolle Zahi sur 60 m et de Ruben Gado à l’heptathlon. La sprinteuse du Pays de Fontainebleau Athlé et le spécialiste des épreuves combinées du Clermont Athlétisme Auvergne n’avaient, jusque-là, jamais été finalistes au niveau international chez les grands. Le second nommé disputait même, à Birmingham, son premier grand championnat seniors. Pascal Martinot-Lagarde, cinquième du 60 m haies, est lui un habitué du top 8, puisqu’il restait sur six médailles consécutives en indoor.

 

27

Le nombre d’athlètes disqualifiés au cours de ces championnats du monde. Sur ces 27 disqualifications, 14 sont dues à un ou plusieurs appuis posés sur la ligne ou dans le couloir intérieur dans le virage, en vertu des articles 163.3 (a) et (b) des règles de compétition de l’IAAF. Deux facteurs peuvent expliquer cette avalanche incroyable de disqualifications : l’anneau de Birmingham aux virages particulièrement longs et au rayon inhabituel, et l’introduction d’un juge vidéo, qui analyse désormais systématiquement a posteriori les images des courses.

 

Florian Gaudin-Winer pour Athle.fr


Voir toutes les news

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

LES NEWS

A MOI LES VACANCES !!!

il y a 1 semaine
Toute l'association
Publié par Mathieu CHEVALLEREAU le 2018-09-07T20:26:16+0200

SPONSO +

il y a 1 semaine
Toute l'association
Publié par Mathieu CHEVALLEREAU le 2018-09-07T20:17:39+0200

L'USAA recherche des partenaires

il y a 2 semaines
Toute l'association
Publié par Mathieu CHEVALLEREAU le 2018-09-03T22:47:49+0200

PHOTOS

REPAS DES ENTRAINEURSREPAS DES ENTRAINEURSREPAS DES ENTRAINEURSREPAS DES ENTRAINEURSREPAS DES ENTRAINEURS

ANNIVERSAIRE A VENIR:

Gaelle DILLERIN
42 ans le 07/06/18

Mac Do PANNETIER
68 ans le 08/09/18

Freddy GAUTIER
41 ans le 09/09/18

Coline ROY
22 ans le 10/09/18

Johann PLET
44 ans le 10/09/18

Bernadette LETOT
57 ans le 10/09/18

Siegfried PROUX
42 ans le 11/09/18

Mickael ROUFFIGNAC
42 ans le 12/09/18

Jean Luc VRIGNAUD
60 ans le 12/09/18

Nathalie CADIOU
48 ans le 15/09/18

Estelle GUITTON
48 ans le 18/09/18

Tristan LOREAU
19 ans le 20/09/18

Louise GARNIER
20 ans le 23/09/18

Aurelie DESMOTTES
33 ans le 25/09/18

Loana RIGAU
19 ans le 28/09/18

Anne Sophie LAISNE
32 ans le 30/09/18